Les « Middle Eastern » Kebabs de poulet (à l’oriental)!

J’ouvre le frigo ( presque vide, c’est la fin de la semaine!) et j’y trouve: une poitrine de poulet, un pot de yogourt qui traîne, un peu de fromage et quelques feuilles de laitue. Bon, le menu est clair : poitrine de poulet sauté, patates et salade. Mais le problème c’est que je venais de passer du temps sur le net en navigant de blog à blog et j’avais envie de quelque chose de nouveau.

Je suis tombée sur le site de « Once upon a chef » et j’ai vu ces  » middle eastern chicken kebabs« . Mmmm déjà le titre m’a fait salivé. Ayant tous les ingrédients en main, j’ai décidé de le tenter. Et je n’ai pas été déçue! Sur barbecue ça aurait été encore meilleur, mais cuit sur le gaz ou au four (sous votre « broiler »), c’était quand même très bon! En plus, on doit mariner le poulet d’avance, donc au moment de préparer le souper il ne nous reste qu’à préparer le plat d’accompagnement et faire griller le poulet. Donc plus d’excuses pour ne pas le faire!

chiken kebab3

Comme l’a recommandé l’auteur du blog, j’ai aussi testé son pilaf de riz basmati que j’ai trouvé délicieux! Moi qui d’habitude ne réussit pas très bien le riz basmati (entre autre car je ne le cuisine pas souvent puisque mon mari n’en ai pas très fan :().  Je posterai la recette prochainement.

chiken kebab

Source: Once upon a chef

Ingrédients pour la marinade:

  • 1 t de yaourt nature (yogourt grec, j’ai utilisé du yaourt régulier)
  • 2 c. table d’huile d’olive
  • 2 c. thé de paprika
  • 1/2 c. thé de cumin
  • 1/8 c. thé cannelle
  • 1 c. thé (j’en ai mis juste le 1/4)
  • zeste d’un citron
  • 2 c. table de jus de citron fraîchement pressé
  • 1 et 3/4 c. thé de sel
  • 1/2 c. thé de poivre noir
  • 5 gousses d’ail émincés

 

Pour les brochettes:

  • Environ 900 g de hauts de cuisses désossés et coupés en gros dés ou poitrine de poulet coupée en gros dés
  • 1 oignon rouge coupé en gros dés (pour les brochettes)
  • Huile de canola ou autre pour faire graisser le grill

 

Préparation:

  • Pour la marinade, mettre tous les ingrédients dans un bol et bien mélanger.
  • Mettre les morceaux de poulet dans la les brochettes en alternant avec des morceaux d’oignons (vous pouvez aussi ajouter d’autres légumes comme courgettes ou poivrons rouges). Ne pas trop remplir.
  • Mettre les brochettes sur une plaque chemisée de papier d’aluminium.
  • Étaler la marinade sur les brochettes et assurez-vous de bien enrober le poulet.
  • Filmer de pellicule plastique et mettre au frigo au moins 8 heures ou toute une nuit.

Pour la cuisson:

  • Si vous utilisez un barbecue, préchauffer la grille à température moyenne. Graisser la grille légèrement avec un papier essuie-tout imbibé d’huile de canola (pour empêcher que ça colle). Griller les brochettes une dizaine de minutes ou jusqu’à ce qu’ils deviennent dorés et cuits. Retourner les brochettes de temps à autre.
  • Si vous utilisez le four (« broiler »), préchauffer le four et mettre sur « broil ». Enfourner les brochettes (je vous conseille de changer de papier d’aluminium pour que la marinade ne brûle pas. Tourner de temps à autre jusqu’à ce que ça soit bien cuit.
  • Pour ma part, j’ai cuit mes brochettes sur le gaz sur une poêle et c’était tout aussi bon!
  • Servir encore chaud avec une salade ou avec un bon riz basmati 🙂

 

Publicités

Houmous maison crémeux à s’en lécher les doigts!

J’aime bien les trempettes, mais j’aime pardessus tout le houmous! À chaque fois que je vais faire un tour dans un supermarché du moyen-orient, j’accoure vers le rayon des produits frais, à la recherche de cette petite boite magique qui pourrait faire mon bonheur! Malheureusement, je suis souvent déçue, car j’aime le houmous crémeux, pas trop acide et pas trop pâteux. Bref, vous l’aurez compris, j’ai une idée exacte en tête de ce que devrait être le vrai bon houmous pour moi. (Bon je sais je sais, toujours aussi compliquée la dame! ;-))

houmouss dip2

J’ai donc décidé d’essayer de le reproduire à la maison, mais moi qui n’en avait jamais fait, j’étais un peu épeurée. J’ai parcouru plusieurs blogs, francophones autant qu’anglophones à la recherche de « LA » recette. J’y ai découvert plusieurs techniques, plusieurs façons de  faire et  différents ingrédients. Ma recherche s’est terminée chez Bernard. Bernard, Bernard, ce bloggeur-là, je l’admire vraiment! Pourquoi? Tout simplement parce qu’il me ressemble un peu! Il est toujours à la recherche d’une texture, un goût, un résultat, bref, ce petit quelque chose qu’il a en tête et qui fait la différence! Mais je suis loinnn d’avoir son expérience, ses voyages culinaires et ses résultats! Il excelle dans l’art de reproduire des produits existants (qu’on parle d’un produit d’un pâtisserie renommée ou d’un biscuit industrialisé)! Et en plus, il  a l’art de nous faire voyager! Allez faire un tour dans son blog et vous comprendrez!

houmouss2

Pour en revenir à notre houmous, j’ai beaucoup aimé le résultat: crémeux, goûteux et pas trop acide. Le summum quoi!! Bien que j’ai pris les proportions du blog de Bernard, je n’ai pas tout à fait suivi sa méthode, car lui, contrairement à moi, préfère le houmous texturé (un peu granuleux). Je me suis plutôt inspirée de la méthode de smitten kitchen. Ses photos font saliver!

houmouss vu haut2

Pour servir, vous pouvez présenter le houmous avec des légumes frais tranchés (carottes, céleri, concombres, etc) ou comme moi, le servir avec des chips de pita! C’est délicieux car ça rajoute un croquant, c’est fait maison et c’est plus santé que des chips industrialisés! Pour faire les chips de pita, rien de plus simple: ouvrir le pita en deux pour avoir deux cercles distincts.  À l’aide d’un pinceau, enduire d’huile d’olive, saler et poivrer.  Couper en 8 triangles à l’aide d’un rouleau à pizza. Mettre sur une plaque à biscuits couverte de papier parchemin. Enfourner une dizaine de minutes au four à 350 F. Et voilà!

Pour varier, vous pouvez aussi saupoudrer vos pitas d’un peu de zaater (comme la photo ci-dessous), ou de paprika ou de sumac (laisser aller votre imagination!).

pita dip2

Et tant qu’à faire le houmous maison, j’ai décidé de commencer « from scratch » et d’utiliser les pois chiches secs et non en boîte. Certes c’était plus long, mais je trouvais que ça valait la peine!

source: adaptée de La cuisine de Bernard et de Smitten kitchen

Ingrédients:

  • 300g de pois chiches secs ou en boîte
  • 100g de tahiné (crème de sésame)
  • 50g d’huile olive
  • le jus d’un citron et demi
  • 1 gousse d’ail écrasée et coupée en 4
  • 1/2 c.c. sel
  • 1 ou 2 c.s. eau

pour les pois chiches secs seulement:

  • suffisamment d’eau pour le trempage
  • 1/2c. c. bicarbonate de soude
  • environ 3 tasses d’eau pour la cuisson

Préparation:

1. Trempage et cuisson des pois chiches secs:

Si vous utilisez les pois chiches en boîte, sautez cette étape. Si c’est des pois chiches secs continuez :

  • La veille, faire tremper les pois chiches  dans un bol rempli d’eau (le double de volume d’eau par rapport aux pois chiches).
  • Le lendemain, égoutter les pois chiches et les rincer à l’eau froide.
  • Dans une grande casserole, faire revenir les pois chiches avec le bicarbonate de soude quelques minutes. (Cette étape permettra de réduire l’aspect gélatineux des pois chiches).
  • Ajouter de l’eau et laisser cuire environ 2 heures ( dans mon cas ça n’a pris que 45 minutes, dépendamment de la qualité de vos pois chiches). Les pois chiches sont cuites quand vous en prenez une entre vos doigts et qu’elles s’écrasent à pression de vos doigts.
  • Égoutter et laisser refroidir.

Si vous utilisez les pois chiches en boîtes, les égoutter et bien les rincer à l’eau  froide.

Maintenant, suivre les prochaines étapes quelque soit le pois chiche choisi (sec ou en boîte).

2. Épluchage des pois chiches (hein quoiii!!)

  •  Éplucher les pois chiches (c’est LA partie qui prend le plus de temps, mais c’est aussi LE secret pour avoir un hoummous velouté et crémeux!! Faut ce qu’il faut dans la vie! :))

3. Préparation du houmous (on y est presque!!!)

  • Dans un robot mixeur, mettre , les pois chiches, le tahiné, l’huile d’olive, le jus de citron, la gousse d’ail et le sel.
  • Mixer jusqu’à consistance crémeuse.
  • Si la consistance est encore trop compacte, rajouter une c.s à soupe d’eau ou plus de jus de citron ou d’huile d’olive (c’est vraiment au goût). Mixer encore et vérifier le résultat.
  • Rectifier l’assaisonnement s’il y a lieu.
  • Mettre la préparation dans une boîte hermétique et réfrigérer quelques heures.

4. Présentation:

  • Mettre le houmous dans un plat un peu profond (comme un bol ou une assiette creuse).
  • Étendre la préparation et lisser à l ‘aide d’une cuillère.
  • Arroser d’huile d’olive et saupoudrer d’un peu de paprika et légèrement de sumac (épice libanaise) si vous en avez.

Notes de NanouC:

  1. Si vous avez peur que le houmous soit trop acide, vous pouvez décider de ne mettre que le jus d’un seul citron et d’en rajouter au fur et à mesure selon votre goût. C’est là, la magie de cette recette, vous pouvez l’adapter à votre convenance dans votre propre cuisine!