Cookies au chocolat à la noix de coco et à l’avoine!

Cookies coconut FrontP

J’adore essayé les recettes de cookies, d’abord car elles sont généralement très simples à faire et surtout sont dévorées par les enfants en un temps record! Je dois avouer que moi aussi j’ai un grand faible pour les cookies, bien qu’avec le temps, je les trouve de plus en plus trop sucrés à mon goût 🙂 Eh oui, on vieillit :))

Cookies coconut3

Bien que la plupart des cookies se ressemblent au goût, il y a toujours ce petit quelque chose qui fait la différence entre une recette et une autre. En général la base est la même: cassonade, sucre, beurre, œuf, farine. Après vient le chocolat, les noix, avoine, etc. Cette recette m’intriguait car elle contient de l’avoine moulu et aussi de la noix de coco. Je n’étais pas très fan de noix de coco, mais avec le temps, mes goûts semblent changer et je commence à l’apprivoiser petit à petit. Je voulais donc tenter et voir ce que ça allait donner au niveau du goût. Et j’ai bien aimé le résultat (bien que je n’ai mis que 1/4 de tasse de noix de coco au lieu de la demi tasse suggérée car il ne m’en restait plus.) La noix de coco apporte un petit quelque chose en plus, un petit goût différent mais qu’on ne devine pas nécessairement.

cookies coconut4

La recette originale utilise des pacanes, mais je n’en ai pas mis. Ça doit être encore plus gourmand! Si vous décidez d’en utiliser, je suggère de les faire griller avant au four.  Dans tous les cas, n’hésitez pas à essayer la recette, elle est facile, rapide et gourmande!

Cookies coconutbit2

Source : adaptée de Once upon a chef

Ingrédients:

  • 3/4 t d’avoine
  • 1 t de farine
  • 1/2 c.café de bicarbonate de soude
  • 1/2 c. café de levure chimique
  • 1/2 c. café de sel
  • 1/2 t de beurre non salé ramolli
  • 1/2 t de cassonade
  • 1/2t de sucre
  • 1 gros oeuf
  • 1c. c. de vanille liquide
  • 1 t de brisures de chocolat ( ou d’une tablette de chocolat coupée en morceaux)
  • 1/4 t (ou jusqu’à 1/2t selon les goûts) de noix de coco râpée

Préparation:

  • Préchauffer le four à 350 F (180C).
  • Préparer une ou deux plaques de biscuits avec du papier parchemin. Réserver.
  • Dans un robot culinaire, moudre l’avoine finement. Réserver.
  • Dans un bol, mélanger la farine, l’avoine moulu, le bicarbonate de soude, la levure chimique et le sel. (attention à ne pas mélanger directement le sel avec la levure ou le bicarbonate au risque d’éliminer l’effet de la levure). Réserver.
  • Dans le socle de votre pétrin muni du fouet K (la main) ou dans un bol et à l’aide d’un batteur électrique, crémer le beurre, le sucre et la cassonade à vitesse moyenne environ 3 minutes, jusqu’à ce que le mélange devienne léger et crémeux.
  • Ajouter l’oeuf et la vanille et battre encore environ 40 secondes jusqu’à ce que le mélange s’amalgame.
  • Ajouter les ingrédients secs réservés et battre à faible vitesse juste pour mélanger le tout.
  • Ajouter le chocolat et la noix de coco et mélanger à la spatule. Ne pas trop mélanger.
  • Faire des boules et mettre les cookies sur la plaque à biscuits en les espaçant car ils vont s’étaler.
  • Réserver le reste de la pâte au frigo en attendant la cuisson du premier lot de cookies.
  • Enfourner 13 à 15 minutes selon votre four en inversant la plaque dans le four à mi-cuisson jusqu’à ce que les bords des biscuits commencent à dorer mais que le centre est encore mou. (La cuisson est l’étape cruciale de toute la recette comme pour toute recette de cookies).
  • À la sortie du four, laisser les cookies se reposer une minute et transférer directement et délicatement sur une raque à biscuits pour refroidir.
Publicités

Gâteau au chocolat de Cyril Lignac

Ça fait un bout que j’avais repéré cette recette chez Valérie. La façon dont elle parlait de ce gâteau, c’était de la bombe! À essayer de toute urgence, sinon nous rations le train! 🙂

gâteau choco cyrilMain

La texture du gâteau est vraiment étonnante.Déjà, il a l’avantage de ne pas être trop sucré. Très intense en chocolat. Ça texture se situe entre une mousse au chocolat compacte et un fondant. Pas aussi mouillé. ni condensé qu’un fondant. Au contraire, plus aéré, plus léger, qui rappelle justement un peu la mousse. Chose certaine à mon avis, c’est pas un gâteau type gâteau classique qu’on s’attendrait à manger à l’heure du thé (vue la petite dose de farine que ça contient, ça se comprend!). Ou sinon le servir en petites part avec du café noir ou un bon verre de lait froid. Je le présenterais plutôt comme dessert. D’ailleurs, la prochaine fois, je l’accompagnerais volontiers d’une crème anglaise ou d’une boule de crème glacée vanille. Histoire de couper un peu l’intensité du chocolat et d’harmoniser le tout en bouche.

gâteau choco cyril2

La recette m’intriguait, par sa texture, mais aussi par sa cuisson. Pour avoir un moelleux, il fallait impérativement cuire le gâteau sur un siplat mis directement sur la grille (sans plaque à cuisson)!!! J’ai eu bien chaud en faisant le test car ayant un four à gaz (et elle un four à chaleur tournante), j’avais vraiment peur de faire une gaffe ou de sentir le brûler! Surtout que je n’avait qu’un seul silpat et que je n’avais pas envie de le perdre! Entre lui et moi, c’est des années passées en cuisine :))) Je suis donc restée clouée à côté du four pour les premières minutes attentive à toute éventualité de gaffe! À un certain moment j’entends un bruit, comme si quelque chose tombait, mon cœur a failli lâcher, j’ouvris la porte du four…et rien… tout semblait normal !? Finalement, c’était un gros tas de sacs que j’avais mal placé et qui était tombé! pfiouuuu!

En résumé donc, la partie cuisson au four sur un siplat a passé le cap dans un four à gaz et j’ai toujours mon vieux siplat à porter de main! (Un peu plus brun que d’habitude, une cession de frottage s’impose..à un moment donné…:)

Gateau choco cyril

J’ai suivi la recette à la lettre, sauf pour le chocolat et le glaçage. J’ai utilisé un mélange de restants de tablettes de chocolat lindt (70% et 52%) et même un tout petit peu de chocolat au lait pour arrondir au 200g près :)Et pour le glaçage, comme j’avais un restant de ganache qui traînait dans mon frigo, je l’ai utilisé comme glaçage, et le résultat était parfait.

Petit conseil en passant, comme pour toute recette qui ne demande que très peu d’ingrédients, il faut absolument utiliser les ingrédients de bonnes qualité (ici spécialement de chocolat) pour avoir un résultat ultime et gouteux.

Source : C’est ma fournée

 

Ingrédients…

….pour le gâteau:

  • 200g de chocolat (j’ai mis un mélange de chocolat lindt 70% et 52%)
  • 250g de mascarpone , à température ambiante
  • 4 œufs, à température ambiante
  • 75g de sucre glace
  • 40g de farine
 
…pour le glaçage (J’ai remplacé par un restant de ganache):
  • 100g de chocolat
  • 50g de beurre

Préparation…

…du gâteau:

  • Préchauffer le four à 150C chaleur tournante (160C four  à gaz pour moi).
  • Préparer votre moule (soit un moule en silicone carré ou en cercle de 20 cm) ou comme Valérie et moi, prendre un cadre/cercle à pâtisserie et le chemisé de papier d’aluminium en prenant soin de colmater les bords pour que la préparation ne s’échappe pas à la cuisson. Réserver.
  • Faire fondre le chocolat au bain-marie ou au micro-onde (laisser tiédir).
  • Dans la cuve de votre robot ou dans un bol et à l’aide d’un batteur électrique, battre le mascarpone pour qu’il se détende.
  • Ajouter graduellement le chocolat.
  • Ajouter les œufs un à un en mélangeant 30 secondes entre chaque addition. Ne pas trop battre pour ne pas faire rentrer trop d’air.
  • Ajouter le sucre glace et mélanger.
  • Ajouter ensuite la farine et mélanger à peine, juste ce qu’il faut pour que le mélange devienne homogène.
  • Mettre votre moule sur le silpat et enfourner directement sur la grille.
  • Cuire environ 25 minutes. Le centre doit être encore un peu tremblotant à la sortie du four.
  • Si le gâteau gonfle, le piquer à l’aide d’un cure-dent.
  • Sortir du four et laisser refroidir un peu. Enlever le cadre/cercle à pâtisserie, mais garder l’aluminium (perso j’ai mis le tout sur une assiette avec le cercle) et réfrigérer au moins 2 heures. Ne pas enlever l’aluminium avant au risque de faire une destruction!
  • Après ce temps, enlever le papier d’aluminium et mettre sur une assiette de présentation.
  • Préparer le glaçage en faisant fondre le chocolat et ajouter graduellement le beurre en mélangeant avec une spatule. La consistance du glaçage doit être crémeuse, si elle est trop liquide, laisser reposer un peu.
  • Étaler sur le gâteau et décorer à votre guise.

Notes de NanouC:

  • Ne pas se fier à mes photos pour le glaçage puisque j’ai utilisé une ganache au lieu du glaçage classique, la texture n’est pas la même.
  • C’est un gâteau très rapide à exécuter surtout quand on est en panne de beurre et qu’on a un restant de mascarpone au frigo!
  • J’ai trouvé le gâteau vraiment meilleur le lendemain!