NY cheesecake

NYcheesecake2

Un bon cheesecake, le New York style qu’on l’appelle! La texture est fondante et dense en même temps, c’est délicieux! Ce cheesecake se fait « nature » c’est-à-dire sans ajout d’une saveur particulière (caramel, chocolat, fraise, etc) dans l’appareil à cheesecake. Ceci donne l’avantage de pouvoir choisir comment apprêter le cheesecake une fois cuit et refroidit. Vous pouvez le décorer de fraises fraîches pardessus avec un filet de coulis, de framboises ou tout autre fruit que vous aimez. Vous pouvez aussi choisir comme moi de le napper de dulce de leche ou de sauce au chocolat. Bref, les déclinaisons sont infinies!

NY cheesecake1

Pour le fond du cheesecake, le vrai cheesecake se fait avec les biscuits Graham. Ils ont un goût particulier, mais si vous en avez pas, vous pouvez comme Mouni utiliser des biscuits sablés ou petits beurres ou même des spéculos. La cuisson est la partie la plus délicate de la préparation. J’ai moi-même encore de la difficulté à l’avoir à tout coup, surtout avec un four à gaz. Il faut que le milieu soit encore légèrement tremblotant. Mais ça ne doit pas vous empêchez de l’essayer!

NYcheesecake3

 

Source : légèrement adaptée de  Mouni

Ingrédients…

…pour le fond du cheesecake:

  • 200g de biscuits  moulus (idéalement biscuits graham sinon petits beurre, sablés, etc)
  • 100g de beurre fondu

…pour l’appareil à  cheesecake:

  • 800g de fromage à la crème de type philadelphia
  • 200g de sucre
  • 250g de crème sûre
  • 2 c. à soupe de jus de citron
  • le zeste d’un citron non traité
  • 3 c. à soupe de farine
  • 3 gros œufs + 2 jaunes
  • 1c.c. de vanille liquide

…pour le nappage:

  • 200g de crème fraîche
  • 2 c. à soupe de jus de citron
  • 2 c. à soupe de sucre

Préparation…

…pour le fond du cheesecake:

  • Préchauffer le four à 180C (350F).
  • Chemiser le fond d’un moule de 24 cm de papier parchemin. Réserver.
  • Dans un bol, mélanger les biscuits moulu avec le beurre fondu.
  • Verser le mélange au fond du moule et bien aplatir avec le dos d’une cuillère pour former un fond biscuité. Réfrigérer le temps de préparer la crème.

…pour l’appareil à cheesecake:

  • Dans un grand bol, battre le fromage à la crème avec le sucre pour rendre le mélanger crémeux. Ajouter la crème sûre,  le jus et zeste de citron, la farine, les œufs et la vanille. Bien mélanger pour que ce soit bien crémeux et homogène.
  • Verser l’appareil sur le fond biscuité et enfourner à 160C (325F) environ 1h15 (selon les fours). Il faut que le milieu soit encore légèrement tremblotant.

…pour le nappage:

  • Entre temps, préparer le nappage en mélangeant tous les ingrédients jusqu’à ce qu’ils soient homogène.
  • Sortir le cheesecake du four et verser le nappage dessus. Remettre au four 10 minutes puis éteindre le four.
  • Laisser le cheesecake refroidir dans le four éteint puis mettre au frais au moins 6 heures.
  • Servir le cheesecake de caramel, coulis de framboises ou tout autre accompagnement que vous désirez.

Notes de NanouC:

  • Préparer le cheesecake n’est pas sorcier, ce qui est rend difficile sa réussite c’est la qualité du fromage à la crème (j’ai testé avec un fromage à la crème à tartiner (spreadable) versus celui en bloc et il y a une différence dans le résultat finale. Celui en bloc donne une meilleure texture.
  • Aussi, le four est le temps de cuisson est très important. Il faut connaître son four.
  • Il y a aussi la méthode de cuisson au bain-marie au four que vous pouvez utiliser.

Salés en pâte phyllo, ou comment éviter mes gaffes culinaires!

Aujourd’hui, je ne publie pas tout à fait une recette avec des proportions mais je voulais vous raconter plutôt une mauvaise expérience culinaire qui m’est arrivé. Suite à cette mésaventure, au lieu de mettre les photos aux oubliettes, j’ai pensé les publier pour vous éviter de faire les mêmes gaffes que moi, s’il vous tente un jour de travailler avec la pâte phyllo.

Mes parents recevaient des invités et je m’étais porté volontaire pour faire des salés. Je voulais faire quelque chose d’original, de joli et surtout une recette à moi. Bref, mes attentes envers moi-même étaient très élevées! J’avais opté pour des salés avec la pâte phyllo,(j’avais la flemme  de faire une pâte à pain ou à tarte). J’ai voulu faire un « deux pour un » en faisant deux farces et deux formes différentes. J’avais donc choisi de faire des bourses farcies au brie et tombée de poireaux ainsi que des bonbons farcies au 3 fromages, herbes et olives. J’ai tenté de prendre des photos par étapes bien que c était difficile car le temps me manquait. Le résultat a été catastooophique! Voyez un peu pourquoi!

bourse produit final

Tout a débordé! Il y a eu une explosion (non de saveur) mais dans le four :)) Et une de plus près! C’est ce qu’on appelle une avalanche de brie :)))

bourse produit final marée

J’ai quant même pu récupérer quelques  -unes pour prendre des photos quasi décentes ! Mais au goût, c’était pas mal du tout.

bourse cuite

 

Voici donc comment je les ai confectionné et les erreurs que j’ai fait et que vous devriez éviter:

J’ai préparé la première farce en faisant sauter 2 poireaux coupés en rondelles dans un peu de beurre et j’ai coupé le brie ( ou camembert )en petits cubes.

bourse farce

J’ai fait des bourses comme suit:

  • Prendre 3 grandes feuilles de pâte phyllo et les superposer les unes sur les autres en mettant un peu de beurre fondu entre chaque couche (déjà là, gaffe #1: ne pas trop enduire de beurre car le brie est déjà assez gras!!)
  • Couper les feuilles en carrés.
  • Mettre un peu de poireaux et quelques cubes de brie sur chaque carré.
  • bourse poireau etape 2
  • Fermer la bourse en remontant les coins de votre pâte phyllo vers le haut et pincer au centre de façon à former une bourse.
  • Décorer de tiges de ciboulette si désiré.
  • Badigeonner d’un peu de beurre et mettre sur une plaque (gaffe #2 ne les faites pas trop d’avance comme moi et surtout ne les mettez pas au frigidaire. L’humidité a fait qu’ils ont collés sur ma boite même si j’ai mis du papier parchemin en dessous)
  • bourse poireaux crue

 

Pour la deuxième, j’ai fait un mélange de ricotta, fromage à la crème, feta, persil haché, ,un peu de menthe hachée, olives noires et poivre (les proportions étaient à l’œil, je goutais à fur et à mesure pour balancer le goût salé du feta et le crémeux du fromage à la crème).

bonbon farce ricotta

  • Prendre 3 grandes feuilles de pâte phyllo et les superposer les unes sur les autres en mettant un peu de beurre fondu entre chaque couche
  • Couper les feuilles en rectangles longs.
  • Mettre un peu de farce sur le rebord du côté le plus long du rectangle.

 

  • bonbon ricotta etape 1
  • Rouler pour former un cigare.
  • bonbon ricotta etape 2
  • Pincer l’extrémité de l’un des deux côtés de la farce.
  • bonbon ricotta etape
  • Et puis de l’autre pour former un bonbon.
  • bonbon ricota etape 3
  • Si désiré, les souder avec des tiges de ciboulettes pour faire plus joli.
  • bonbon ricotta cru
  • Badigeonner d’un peu de beurre et mettre sur une plaque (gaffe #3: ne pas empiler l’un sur l autre et surtouuut pas au frigoo!!!!)
  • bonbon ricotta empilés

 

  • Préchauffer le four à 200 C ( 400F).
  • Enfourner vos salés pendant une vingtaine de minutes ou jusqu’à ce que ceux-ci soient bien dorés. Avec un peu de chance et si vous ne les collez pas comme moi, vous aurez un meilleur résultat 🙂 Au goût c’était très bon (le brie un peu écœurant car j ai mis trop de beurre, mais j’ai aimé la combinaison). Et pour la farce au fromage, l’ajout de la menthe rafraîchit agréablement ces bonbons.

Pour récapituler, de mon expérience, voici ce qu’il ne faut PAS faire :

  • Ne pas trop badigeonner de beurre si votre farce contient du gras (comme le brie).
  • Ne pas empiler les salés l’un sur l’autre au risque de coller.
  • Ne pas mettre au frigo car l’humidité rend la pâte molle et collante.
  • Ne pas les faire trop en avance et enfourner tout de suite.